Présentation de Philippe Emmanuel

Portrait de Philippe Emmanuel

Qui suis-je ?

Je suis né en juin 1960 à Versailles où ma famille originaire de Normandie et du Morvan avait décidé de s’installer. Issu d’un milieu ouvrier très modeste, j’ai fait des études scientifiques, principalement financées par du travail l’été dès l’âge de 16 ans à l’hôpital de Versailles et des bourses de l’Etat. Je suis passé par le lycée Hoche, l’Université Pierre et Marie Curie de Paris et l’institut de technologies informatiques d’Orsay. 

Contraint à réussir seul, j’ai beaucoup voyagé et me suis ouvert au monde. J’ai fait une belle carrière commerciale en ventes grands comptes et partenariats internationaux stratégiques dans des entreprises américaines, alternant les startups avec les multinationales, pendant 40 ans. 

Afin de me consacrer totalement à mon projet et être disponible pour la commune, j’ai quitté volontairement ma dernière entreprise. 

Je suis marié avec Delphine, assistante sociale reconvertie en professeur des écoles. Nous formons une grande famille recomposée de 6 enfants de 7 à 25 ans, sans oublier nos 2 chiens et notre chat.

Habitant auparavant à Maurepas, nous sommes tombés sous le charme rural de Jouars-Pontchartrain et y avons fait construire notre maison dans le hameau de la Richarderie où nous vivons depuis 11 ans. Afin de nous intégrer à cette jolie commune, notre famille a participé au fil des ans à de nombreuses activités sportives et culturelles. Je citerai celles du foyer rural (théâtre, tennis, dessin, poterie, gymnastique…) et du conservatoire (danse et musique) et également, plus récemment le chœur St Martin. Nous y avons pris beaucoup de plaisir et nous avons maintenant un joli réseau de connaissances et d’amis. 

Homme de la société civile, je n’avais jamais fait de politique avant 2014, quand par hasard, j’ai eu l’opportunité de rejoindre la liste de notre maire. Je garde le souvenir d’une belle aventure humaine dans cette phase de conquête. J’ai obtenu la délégation d’adjoint en charge des finances et du développement économique. 

J’ai pris cette mission à cœur. Je me suis investi sans compter et je me suis formé aux finances communales. J’ai présenté 3 budgets annuels en conseil municipal. 

Le maire et moi, avons très rapidement éprouvé des difficultés à travailler ensemble. Nos idées divergeaient sur la gouvernance municipale, les délégations trop limitées et la faible communication interne et externe. Je lui ai remis ma démission à plusieurs reprises, ce qu’il a à chaque fois refusé.

Dans ce contexte délicat, j’ai pu tout de même montrer ma créativité en proposant et pilotant 3 projets marquants : 

  • La reconnaissance des habitants impliqués dans la vie de la commune : « Les Empreintes Citoyennes ». 
  • La rénovation du site internet et de la 1ère application mobile « JP en Poche ». 
  • La construction d’un centre de télétravail, « Coworking du Gai Relais » avec le bistrot communal afin de revitaliser le centre bourg.

Notre rupture a eu lieu en 2017, après les élections législatives, lorsque le maire m’a retiré mes délégations et indemnités. En 2019, j’ai démissionné afin d’être plus libre de mener ma future campagne électorale. Je suis depuis conseiller municipal dans l’opposition.

J’avais pris goût aux relations avec les habitants et les équipes de la collectivité et j’ai mesuré tout l’impact que l’on peut avoir en s’engageant pour l’avenir commun.

J’ai alors lancé des initiatives citoyennes avec des ateliers ouverts à toutes les idées. La plus connue est « Collégien, trouve ton métier ». Depuis 2017, nous proposons ainsi aux jeunes de 4ème et 3ème et à leurs parents des matinées découvertes des métiers, des stages et de l’accompagnement dans la connexion aux réseaux professionnels. Une quinzaine de jeunes bénéficient de ce soutien à l’orientation tous les ans.

Les fondamentaux de mon futur projet municipal étaient nés : 

  • Rassemblement au-delà des différences
  • Ouverture vers tous les talents
  • Intelligence collective et bienveillance
  • Ateliers participatifs et démocratiques
  • Citoyenneté assumée et impliquée.

Passionné, créatif et opiniâtre, je pense être également chaleureux, généreux et humain. J’apprécie beaucoup les contacts de terrain ; j’aime me rendre disponible aux autres, écouter et débattre. Je suis respectueux de tous les points de vue. 

J’espère avoir répondu à vos interrogations et vous avoir donné envie d’échanger pendant cette campagne et lors des réunions d’appartement et publiques à venir.      

     « Tout seul on va plus vite. Ensemble on va plus loin ! »